PROJET 2020
La vie des autres
Une série d’ateliers pour faire ses premiers pas dans le cinéma

Qu’est-ce que se filmer veut dire ? Que signifie filmer l’autre ? Que montrer de soi? De l’autre ?

Le développement des réseaux sociaux et les nouveaux usages concentrés sur le téléphone mobile ont banalisé l’enjeu social de la représentation de soi. L’acte de diffuser sa propre image intègre des pratiques courantes et quotidiennes de sociabilité. Il est intéressant de mettre en perspective cette évolution qui suppose la conscientisation de son apparence et la maîtrise de sa mise en scène, en explorant les possibilités qu’offre une caméra.

Par un dispositif d’ateliers à la carte de 3h chacun, nous souhaitons offrir aux participants un moment de partage et de création commune.

Sur le thème du portrait de groupe, chaque atelier propose l’amorce d’une notion ou d’une technique spécifique au cinéma : image par image, lumière, plan séquence, tourné-monté, trucage.

Lieux
Médiathèques, Musées, structures culturelles...
Publics
A partir de 7 ans
Durée
3 heures pour chaque atelier
IMAGE PAR IMAGE

Expérimenter la « pixilation », technique étonnante du cinéma d’animation qui permet toutes les fantaisies. Faire voler ou glisser une personne, réaliser l’impossible. C’est comme le stopmotion, mais avec des modèles vivants !

PORTRAIT LUMIERE

Jean Cocteau considérait le cinéma comme « l’écriture dont l’encre est la lumière ». Cet atelier aborde les notions de base de l’éclairage en studio, sous la forme du jeu. Jouer avec la caméra et les différents types d’éclairage, jouer avec la profondeur de champ, pour réaliser un portrait vivant.

TOURNE-MONTE

Raconter l’histoire d’un objet, de plusieurs objets, d’un personnage, de plusieurs personnages… avec la technique du tourné-monté. Cela consiste à tourner tous les plans du film en continuité, dans l’ordre chronologique, en ne réalisant qu’une seule prise de vues par plan, de sorte que le film n’ait pas besoin d’être monté ultérieurement.

PLAN-SEQUENCE

Réalisé sous forme de chaîne, le portrait de groupe est tourné en plan-séquence, c’est-à-dire d’une seule traite. Le premier filmer met la caméra en route, filme, passe la caméra sans l’arrêter à son voisin qui devient filmer à son tour, et ainsi de suite… La réalisation repose sur la participation de tous.

TRUCAGES A LA MELIES

Faire disparaître ou apparaître un personnage devant la caméra. Déplacer ou modifier un objet sans le toucher, comme par miracle. Cet atelier revisite les premiers effets spéciaux de l’histoire du cinéma, du temps où il n’y avait pas d’ordinateur.

Voici des exemples de réalisations d'élèves